News
HomeNews
 

AYUSHMAN BHARAT for WOMEN HEALTH

Posted on : 23-03-2020 | Back | Print

AYUSHMAN BHARAT for WOMEN HEALTH

By Preeti Sudan, Vandana Gurnani and Dr Rajani Ved

India’s drive to provide universal, affordable and equitable health care reflects the commitment articulated in our national health policy and sustainable development goals. Our aim is to increase equitable access to health care for women and men.

In the area of maternal and reproductive health, we have seen significant advances.

We have seen significant declines in maternal mortality and improved gender disparities in infant and child mortality reductions.

The maternal mortality ratio in India has reduced to 122 in 2015-17 from 178 in 2010 -11 while the infant mortality rate has declined from 50 in 2011 to 33 in 2019.

With this, we have registered higher rate of decline compared with the global trends.

These achievements reflect the success of policies designed to deliver services close to home, minimizing access, economic and cultural barriers for women and children. And yet, we know that there are many structural barriers in women’s access to health care.

In the last two decades, investments in health services were targeted towards maternal, new-born, child health and reproductive health services. Sustained investments in government health systems and public health facilities have enabled equity in access for childbirth related services particularly among the poorer quintiles, reduced barriers that women face in obtaining careand improved coverage of preventive services such as immunization. Such investments span expansion of infrastructure, additional human resources, strengthened outreach services, providing entitlements and assured services for maternal new-born and child health, involving private practitioners and incentivizing quality improvements.

These initiatives include country wide implementation of Janani Suraksha Yojana (JSY), Janani Shishu Suraksha Karyakram (JSSK – so far, more than 1.04 crore women delivered in Government health facilities in 2019-20), Pradhan Mantri SurakshitMatritva Abhiyan (PMSMA), etc.

Government has recently launched the SurakshitMatritvaAashwasan (SUMAN) with the commitment to provide Assured, dignified, respectful and quality healthcare, at no cost and zero tolerance for denial of services, for every woman and newborn.

Changing demography and epidemiology across the country,demand that preventive, promotive and treatment strategies for chronic care are urgently needed.

The Global Burden of Disease estimates suggest that the leading killers of women worldwide, including in India, are increasingly related to ischaemic heart disease and stroke.

The transition towards a higher burden of chronic diseases with co-morbidities needs a paradigm shift in addressing such diseases among women in the reproductive age group and beyond.

In the endeavour to improve women’s health, Ayushman Bharat offers us a ray of hope. AB’s two components, namely the Health and wellness Centres, (AB-HWC), that offer universal, free, primary health care, and the Pradhan Mantri Jan Arogya Yojana, (PMJAY) providing secondary and tertiary hospital care to the vulnerable, have specific design strategies to reduce gender discrimination in health care.

While we know that there is excess mortality among women as compared to men, the extent of gender disparity in access to care-seekingother than obstetrics and gynaecology s exemplified in several studies.

The gender disparities in access combined with a rise in chronic disease signify the need to reorganize service delivery even while we address other barriers related to women’s health.

Population Based Screening,prevention and management including treatment and referralfor common Non-Communicable Diseases (NCDs) such as hypertension, diabetes, oral, cervical and breast cancers, through functional AB-HWCs,are aimed at improving access for women and men.

Reliable reports from visits of functional AB-HWCs show that a Sub Health Centre providing services throughout the day, supplemented by intensified outreach, and delivered through a primary health care team, consisting of a new cadre of Community Health officer (CHO), and one or two Multi-Purpose workers, with the ASHAs, has led to more footfalls than hitherto seen in these very same facilities. And we have seen this in the relatively short timeframe of 24 months.

In addition to a million ASHAs and over 800,000 Female multipurpose workers across the country, we now have over 10,000 female CHOs at the Sub Health Centre level AB-HWCs, representing 67% of the total.

Increased numbers of female providers at AB-HWCs not only provide increase in employment opportunities for women, but also enable increased care seeking by women.

Evidence from reporting data of nearly 32,300 AB-HWCs* highlight that more women than men access the HWC.

55%* of reported outpatient footfalls in functional AB-HWCs are women.

These Centres have reportedly done about 1.11 Cr* screenings for Breast Cancer and 73.44 lakh* screenings for cervical cancer in Women.

Making health care accessible and affordable for women has also resulted in a fundamental design shift in PMJAY. Learning from failure of past insurance programmes where a cap on family size had the potential of denying care for women, PMJAY has removed the cap on family size, minimizing the opportunity for male capture of hospital entitlements.About 48% of total authorized hospital admissions receiving benefits of hospital care under PMJAY are women.

Universal Health Coverage cannot be achieved without making women full beneficiaries of access to information and services and addressing social and environmental determinants of women’s health. Large scale efforts such as BetiBachao-BetiPadhaoUjjwala, and the Swacch Bharat Mission playa significant role in responding to such determinants.

Ayushman Bharat offers us a significant opportunity to do more and do better for women’s health- weneed to do all we can to use this opportunity well.


AYUSHMAN BHARAT pour la SANTé DES FEMMES

Par Preeti Sudan, Vandana Gurnani et Dr Rajani Ved

La volonté de l'Inde de fournir des soins de santé universels, abordables et équitables reflète l'engagement exprimé dans notre politique nationale de santé et nos objectifs de développement durable. Notre objectif est d'améliorer l'accès équitable aux soins de santé pour les femmes et les hommes.

Dans le domaine de la santé maternelle et reproductive, nous avons constaté des avancées significatives.

Nous avons constaté une baisse significative de la mortalité maternelle et une amélioration des disparités entre les sexes dans les réductions de la mortalité infantile et juvénile.

Le taux de mortalité maternelle en Inde est tombé à 122 en 2015-17, contre 178 en 2010-11, tandis que le taux de mortalité infantile est passé de 50 en 2011 à 33 en 2019.

Avec cela, nous avons enregistré un taux de déclin plus élevé par rapport aux tendances mondiales.

Ces réalisations reflètent le succès des politiques conçues pour fournir des services à proximité du domicile, en minimisant l'accès, les barrières économiques et culturelles pour les femmes et les enfants. Et pourtant, nous savons qu’il existe de nombreux obstacles structurels pour l’accès des femmes aux soins de santé.

Au cours des deux dernières décennies, les investissements dans les services de santé ont été ciblés sur les services de santé maternelle, néonatale, infantile et reproductive. Des investissements soutenus dans les systèmes de santé publics et les établissements de santé publics ont permis l'équité de l'accès aux services liés à l'accouchement, en particulier parmi les quintiles les plus pauvres, réduit les obstacles auxquels les femmes sont confrontées pour obtenir des soins et amélioré la couverture des services préventifs tels que la vaccination. Ces investissements englobent l'expansion des infrastructures, des ressources humaines supplémentaires, le renforcement des services de proximité, la fourniture de droits et des services assurés pour la santé maternelle du nouveau-né et de l'enfant, impliquant des praticiens privés et encourageant les améliorations de la qualité.

Ces initiatives comprennent la mise en œuvre dans tout le pays le Janani Suraksha Yojana (JSY), Janani Shishu Suraksha Karyakram (JSSK - jusqu'à présent, plus de 1,04 crore de femmes ont accouché dans les établissements de santé du gouvernement en 2019-2020), Pradhan Mantri SurakshitMatritva Abhiyan (PMSMA), etc.



Le gouvernement a récemment lancé le SurakshitMatritvaAashwasan (SUMAN) avec l'engagement de fournir des soins de santé assurés, dignes, respectueux et de qualité, sans frais et tolérance zéro pour le déni de services, et ce pour chaque femme et chaque nouveau-né.

L'évolution de la démographie et de l'épidémiologie à travers le pays exige que des stratégies de prévention, de promotion et de traitement des soins chroniques soient nécessaires de toute urgence.

Les estimations de la charge mondiale de morbidité suggèrent que les principaux tueurs de femmes dans le monde, y compris en Inde, sont de plus en plus liés aux cardiopathies ischémiques et aux accidents vasculaires cérébraux.

La transition vers un fardeau plus élevé de maladies chroniques avec comorbidités nécessite un changement de paradigme pour lutter contre ces maladies chez les femmes de la tranche d'âge de la procréation et au-delà.

Dans le souci d’améliorer la santé des femmes, Ayushman Bharat nous offre une lueur d’espoir. Les deux composantes de l'AB, à savoir les centres de santé et de bien-être (AB-HWC), qui offrent des soins de santé primaires universels et gratuits, et le Pradhan Mantri Jan Arogya Yojana (PMJAY), qui fournit des soins hospitaliers secondaires et tertiaires aux personnes vulnérables, ont des stratégies spécifiques pour réduire la discrimination fondée sur le sexe dans les soins de santé.

Bien que nous sachions qu'il existe une surmortalité chez les femmes par rapport aux hommes, l'ampleur des disparités entre les sexes dans l'accès aux soins autres que l'obstétrique et la gynécologie est illustrée dans plusieurs études.

Les disparités entre les sexes en matière d’accès, combinées à une augmentation des maladies chroniques, signifient la nécessité de réorganiser la prestation des services même si nous nous attaquons à d’autres obstacles liés à la santé des femmes.

Le dépistage, la prévention et la prise en charge de la population, y compris le traitement et l'orientation des maladies non transmissibles courantes (MNT) telles que l'hypertension, le diabète, les cancers buccaux, cervicaux et mammaires, par le biais des AB-HWC fonctionnels, visent à améliorer l'accès pour les femmes et les hommes.

Des rapports fiables sur les visites des AB-HWC fonctionnels montrent qu'un sous-centre de santé fournissant des services tout au long de la journée, complété par une sensibilisation accrue et dispensé par une équipe de soins de santé primaires, composée d'un nouveau cadre d'Agent de Santé Communautaire (CHO) et d'un ou deux travailleurs polyvalents, avec les ASHA, ont conduit à plus de fréquentation que ce que l'on voyait jusqu'à présent dans ces mêmes installations. Et nous l'avons vu dans un délai relativement court de 24 mois.

En plus d'un million d'ASHA et de plus de 800 000 travailleuses polyvalentes à travers le pays, nous avons maintenant plus de 10 000 femmes CHO au niveau des centres de santé secondaires AB-HWC, ce qui représente 67% du total.

L'augmentation du nombre de prestataires de sexe féminin dans les AB-HWC offre non seulement une augmentation des possibilités d'emploi pour les femmes, mais permet également une recherche accrue de soins par les femmes.

Les données tirées des rapports sur les données de près de 32 300 AB-HWC * soulignent que plus de femmes que d'hommes accèdent aux HWC.

55% * des bruits ambulatoires signalés dans les AB-HWC fonctionnels sont des femmes.

Ces centres auraient effectué environ 1,11 Cr * de dépistage du cancer du sein et 73,44 lakh * de dépistage du cancer du col chez les femmes.

Rendre les soins de santé accessibles et abordables pour les femmes a également entraîné un changement fondamental de conception dans PMJAY. S'appuyant sur l'échec des programmes d'assurance antérieurs où un plafond sur la taille de la famille pouvait nier les soins aux femmes, PMJAY a supprimé le plafond sur la taille de la famille, minimisant ainsi la possibilité pour les hommes de saisir les droits à l'hôpital. les avantages des soins hospitaliers sous PMJAY sont les femmes.

La couverture sanitaire universelle ne peut être atteinte sans que les femmes ne bénéficient pleinement de l'accès aux informations et aux services et sans s'attaquer aux déterminants sociaux et environnementaux de la santé des femmes. Des efforts à grande échelle tels que BetiBachao-BetiPadhaoUjjwala et la mission Swacch Bharat jouent un rôle important dans la réponse à ces déterminants.

Ayushman Bharat nous offre une occasion importante de faire plus et de faire mieux pour les femmes en matière de santé et de faire tout ce que nous pouvons pour bien utiliser cette opportunité.



Go to Top | Back | Print